Comparatifs entre plinthes thermiques et plancher chauffant

Jeudi 26 juillet 2018

Si les deux techniques présentent l'intérêt de libérer les murs de l'emprise des radiateurs et d'obtenir ainsi des mètres carrés 100% utiles, le chauffage par plinthes offre des avantages significatifs en termes de confort, de décoration et de mise en oeuvre.

  • Certes le plancher chauffant est agréable pieds nus mais il ne supprime pas l'effet «paroi froide» (murs périphériques, vitrages) d'où un inconfort en période hivernale.
  • L'inertie de la dalle entraîne une réactivité de plusieurs heures après un changement de température. Ce décalage est particulièrement inconfortable en mi-saison.
  • Le plancher chauffant interdit l'utilisation de revêtements de sol isolants et notamment tous types de parquets bois et moquettes (1 cm de bois = 10 cm d'isolant!).
  • Le coût d'un chauffage par plinthes, mise en oeuvre comprise est inférieur à celui d'un plancher chauffant, même dans une construction neuve. En rénovation, le chauffage par plinthe est la solution idéale car facile à mettre en oeuvre, même en site habité, pour un coût largement inférieur.
  • En cas de panne, de fuite, le chauffage par plinthes est toujours accessible. Tout élément défaillant peut être facilement identifié, changé ou réparé. Par contre, il est impossible d'intervenir sur un plancher chauffant sans casser la dalle.