Chauffage véranda : quelle solution choisir ?

Mardi 25 janvier 2022

Appréciée de tous, la véranda est une pièce chaleureuse et conviviale. Elle est devenue la meilleure alliée des propriétaires souhaitant agrandir leur maison et bénéficier d’une pièce en plus. Pour en profiter toute l’année, il est cependant judicieux de choisir un chauffage adapté.

chauffage veranda

La véranda, une pièce souvent difficile à chauffer

Considérée comme une pièce à part entière, la véranda offre de multiples possibilités d’aménagement. Au printemps, elle permet de profiter d’un espace de vie supplémentaire, baigné de lumière ! Si la véranda offre de nombreux avantages, il s’agit d’une pièce souvent difficile à chauffer en basse saison, notamment quand le taux d’ensoleillement est limité.

Les vérandas sont majoritairement constituées de parois vitrées provoquant, lorsqu’elle est mal isolée, une sensation de froid. Lorsque l’écart entre la température des parois et la température ambiante est supérieur à 3 degrés, il y a ce qu’on appelle un effet de parois froides dans la véranda. Ce phénomène nuit au confort thermique des occupants qui ne peuvent parfois pas profiter de leur véranda en hiver.

Vous l’aurez compris, la véranda a des besoins de chauffage uniques. Avec ses grandes surfaces vitrées et une belle hauteur sous plafond, elle peut subir d’importantes déperditions de température. Il est donc important de bien choisir son chauffage de véranda pour en profiter en toute saison.

Quel type de chauffage installer dans sa véranda ?

Il existe maintenant plusieurs solutions de chauffage de véranda qui permettent de bénéficier d’une température agréable, sans faire grimper les factures d’énergie. Parmi elles, le chauffage par le sol est probablement l’une des plus efficaces. Ce type de chauffage permet de diffuser une chaleur douce et homogène dans toute la pièce. De plus, le chauffage au sol libère les murs et facilite l’aménagement de la véranda.

Le plancher chauffant peut être une option intéressante à condition de réaliser l’installation avant la finalisation de la construction de la véranda. Dans le cas contraire, la pose du plancher chauffant nécessitera d’importants travaux et un budget assez conséquent. De plus, le plancher chauffant n’est pas compatible avec tous les revêtements de sol. Il n’est donc pas possible d’installer ce système de chauffage si vous envisagez de choisir de la moquette, du parquet ou un plancher bois épais.

Le chauffage par plinthes est une alternative intéressante au plancher chauffant. Installée à la place des plinthes traditionnelle, cette solution utilise différents modes de transfert de chaleur pour garantir un confort optimal. Si le plancher chauffant utilise les meubles et même les occupants pour faire monter la chaleur dans toute la pièce, avec les plinthes chauffantes, ce sont les murs qui sont réchauffés. Ce système performant est efficace contre le phénomène de parois froides évoqué plus haut dans cet article. Il est possible d’installer les plinthes chauffantes même après la construction de la véranda. Quelques heures suffisent pour poser les plinthes. Le chauffage par plinthes est compatible avec tout revêtement de sol et tout type d’énergie.

 

chauffage véranda

 

Comment améliorer le confort dans sa véranda ?

Découvrez nos conseils pour améliorer le confort dans votre véranda !

Vérifier le système d’isolation

Avant d’investir dans un nouveau chauffage de véranda, il est important de vérifier que le système d’isolation est efficace. Sachez également que plus la véranda comporte de surfaces vitrées (parois et toit), plus il faudra une isolation thermique complète et performante.

Pour profiter de votre véranda toute l’année, misez sur le double vitrage voire même le triple, avec des menuiseries à rupture de pont thermique ! Il s’agit d’un élément essentiel pour éviter les déperditions de températures en hiver, mais également pour lutter contre l’effet de serre en été, surtout dans les régions chaudes.

Vérifiez également que toutes les ouvertures peuvent s’ouvrir et se fermer correctement pour que l’air extérieur ne s’infiltre pas dans la véranda. Il n’est pas toujours nécessaire de réaliser des travaux de rénovation d’isolation dans l’immédiat. Vous pouvez, dans un premier temps, boucher les interstices avec mastic. Cela permettra de réduire les pertes de chaleur à court terme.

Choisir le bon revêtement de sol

Dans une véranda, les sols carrelés peuvent parfois être une source d’inconfort en hiver. Si votre véranda possède du carrelage, vous pouvez installer de grands tapis pour améliorer l’isolation du sol.

Si vous avez un budget plus conséquent, vous pouvez, pourquoi pas, envisager de remplacer le revêtement par un parquet ou un sol moins froid que le carrelage.

Éliminer l’humidité

Dans une véranda, l’humidité peut également être un facteur de déperditions de température. Elle est généralement causée par un manque de ventilation. Veillez à aérer régulièrement la pièce pour renouveler l’air. Il est recommandé d’ouvrir les fenêtres environ 10 minutes par jour et de temps en temps d’ouvrir les portes qui séparent la véranda des pièces principales pour améliorer le flux d’air.

Si l’humidité est un problème majeur dans votre véranda, l’utilisation d’un déshumidificateur peut être conseillée pour contrôler l’hygrométrie dans la pièce.

Installer des rideaux et des stores

Les rideaux thermiques et les stores antichaleur sont d’excellents moyens de protéger votre véranda du froid en hiver et de la chaleur en été. En plus de leurs atouts esthétiques, ces équipements possèdent des qualités isolantes non négligeables.

Ils permettent de réduire les transferts de chaleur et d’augmenter le confort thermique dans différentes pièces y compris dans les vérandas qui sont particulièrement exposées aux variations de température.

Remplacer le toit

Les toits de véranda, notamment lorsqu’ils ont été construits il y a plus de 10 ans, ont souvent tendance à laisser la chaleur s’échapper. En effet, les vérandas anciennes sont plus susceptibles d’être moins bien isolées, car leur toit était construit en verre ou en polycarbonate, avec de faibles propriétés isolantes.

Heureusement, les vérandas actuelles sont construites avec des technologies récentes et des matériaux plus qualitatifs qui empêchent la chaleur de s’échapper par le toit.  Si votre toiture de véranda n’est pas assez isolée, vous devriez probablement songer à le remplacer.