Comparatifs entre plinthes thermiques et plancher chauffant

Vendredi 26 juillet 2019

Vous hésitiez entre le plancher chauffant et les plinthes thermiques ? Voici 7 arguments pour trancher en faveur de la plinthe chauffante.

plinthes chauffantes

Si les deux techniques présentent l'intérêt de libérer les murs de l'emprise des radiateurs et d'obtenir ainsi des mètres carrés 100 % utiles, le chauffage par plinthes offre des avantages significatifs en termes de confort, de décoration et de mise en œuvre.

 

1 - Un confort maximal

Le plancher chauffant est agréable pieds nus, mais il ne supprime pas l'effet « parois froides ». Le phénomène est bien connu de ceux qui habitent un bâtiment ancien et non rénové. Les murs périphériques et les vitres donnant sur l’extérieur restent froids et font chuter la température ressentie de plusieurs degrés. 

Prenons un séjour chauffé à 20° C. Dans une construction mal isolée, vous pourriez avoir des murs dont la température n'excède pas les 14 °C. Ces parois froides, conjuguées à une humidité ambiante importante, empêchent les corps de se réchauffer. Le ressenti se rapproche alors davantage des 17 °C.

Pour tirer pleinement profit de la chaleur produite, vous devez agir sur la température des murs et la concentration de la pièce en vapeur d’eau. Plusieurs solutions existent pour soigner ces maux du bâtiment : isolation thermique par l’extérieur, par l’intérieur, pose d’un pare-vapeur… La pose de plinthes chauffantes complète parfaitement cette stratégie.

Cette solution crée de l’inertie sur toute la surface située au-dessus de la plinthe et jusqu’à 1,20 mètre de hauteur. Le mur restitue ensuite la chaleur par rayonnement, ce qui renforce encore le confort thermique des personnes présentes dans la pièce.

 

2 - Une réactivité accrue

Avec un chauffage au sol, l'inertie de la dalle entraîne une réactivité de plusieurs heures après un changement de température. Ce décalage est particulièrement inconfortable à la mi-saison. La plinthe chauffante réagit très rapidement. Un gain de confort à très court terme auquel s’ajoute l'inertie créée à plus long terme au niveau des murs.

Les plinthes chauffantes Ecomatic ont ainsi permis d’atteindre la température maximale prévue au cahier des charges dans un château dont la hauteur des plafonds dépasse aisément les 5 mètres. Après 2 jours, la double action des plinthes a fait monter en température les larges murs de pierres épais de plus d’un mètre. Résultat : une température ambiante de 23 °C dans un environnement pourtant difficile à chauffer avec les solutions traditionnelles.

 

3 - Une plus grande liberté architecturale

Le plancher chauffant interdit l'utilisation de revêtements de sol isolants. Cela concerne notamment les moquettes, mais aussi les parquets (1 cm de bois = 10 cm d’isolant !). Bien entendu, il est possible d’associer un beau parquet à un système de chauffage par le sol, mais le résultat n’est pas optimal.

Avec des plinthes chauffantes, vous exploitez 100 % des capacités de chauffage, quelle que soit la configuration. Dans les cuisines et les salles de bains aménagées, vos plinthes chauffantes s'installent sous les meubles. Grâce à la chaleur douce, la plinthe chauffe efficacement la pièce sans présenter le moindre danger pour le mobilier.

 

4 - Une finition soignée

Les plinthes jouent un rôle essentiel dans la protection du revêtement de sol et dans la dissimulation des raccords, des interstices ou encore du passage de fils. C'est un élément incontournable en phase de finition.

La plinthe chauffante s'intègre ainsi très facilement dans n’importe quelle pièce du logement. Sa position stratégique, au ras du sol, lui permet de chauffer rapidement tous les volumes équipés en toute discrétion.

 

5 - Une mise en œuvre simplifiée

La mise en œuvre du plancher chauffant est particulièrement contraignante. L'opération suppose le retrait du revêtement existant et peut impliquer plusieurs travaux induits dû à la rehausse du sol. Les temps de séchage de la dalle sont par ailleurs très encadrés et retardent l'échéance de la première mise en route.

Ces questions ne se posent pas avec des plinthes chauffantes. Leur installation se fait sans toucher aux éléments existants. La solution convient aussi bien à la construction neuve qu’à la rénovation, en maison comme en appartement. De plus, les plinthes chauffantes Ecomatic peuvent être associées à différents systèmes de production de chaleur : électrique, hydraulique, et même biénergie.

 

6 - Une installation économique

Le coût d'un chauffage par plinthes, mise en œuvre comprise, est inférieur à celui d'un plancher chauffant, même dans une construction neuve. En rénovation, le chauffage par plinthe est la solution idéale, car facile à mettre en œuvre, même en site habité, pour un coût largement inférieur.

Le chauffage au sol entraîne des travaux lourds et coûteux, là où la plinthe chauffante est posée sans difficulté le long des murs. Dans l’existant, la pose des plinthes chauffantes est globalement 2 à 3 fois moins chère que l'installation d’un plancher chauffant.

 

7 - Un entretien facilité

Les planchers chauffants sont des installations robustes. L'Anah (Agence nationale de l'habitat) estime leur durée de vie moyenne à un demi-siècle. Elle passe à 30 ans pour les planchers chauffants électriques. En dépit de cette durabilité accrue, le chauffage au sol peut subir plusieurs dysfonctionnements. Or, une intervention sur un plancher chauffant suppose de casser la dalle. Les réparations ne sont donc pas sans conséquences en cas de problème.

En cas de panne ou de fuite, le chauffage par plinthes est toujours accessible. Tout élément défaillant peut être facilement identifié, changé ou réparé.