Pourquoi changer le système de chauffage d'une copropriété ?

Lundi 3 juillet 2023

Si vous habitez en copropriété, il peut être nécessaire de changer de système de chauffage. Que cela soit pour le côté avantageux d’un nouveau système de chauffage ou par obligation, nous vous expliquons pourquoi changer de système de chauffage et par quoi le remplacer.

Immeubles

Le chauffage collectif pour une copropriété

Le chauffage collectif est le système de chauffage le plus plébiscité par les copropriétés. Il se trouve généralement sous la forme d’une chaudière collective. Commun à tous les copropriétaires, ce système hydraulique unique va créer de la chaleur pour les parties communes et pour tous les logements de l’immeuble.

Le système va chauffer l’eau qui circule dans les tuyaux raccordés aux systèmes de chauffage de chaque logement. Cela peut être des radiateurs, des planchers chauffants ou des plinthes chauffantes.

Mais, les copropriétés sont tenues de respecter certaines règles en matière de chauffage.

 

Le cadre légal pour le chauffage collectif

La copropriété doit maintenir une température minimale dans les parties communes et les logements pendant la saison de chauffe. La loi impose une température entre 18 °C et 19 °C pour assurer votre confort. Le cadre légal défini la saison de chauffe avec une date de mise en route et d’arrêt du chauffage collectif. Toutefois, ces dates peuvent être définies dans le règlement de copropriété ou par un vote des copropriétaires en assemblée générale.

Il est aussi essentiel de réaliser un entretien régulier de votre système de chauffage. Il doit être vérifié, nettoyé et réglé périodiquement par un professionnel qualifié. Ces opérations d'entretien sont cruciales pour assurer le bon fonctionnement de votre installation et garantir la sécurité de tous les copropriétaires.

Radiateur

Enfin, il est important de faire réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour votre copropriété. Ce document permet d'évaluer la consommation d'énergie de votre immeuble et de vous orienter vers des solutions plus efficaces sur le plan énergétique. De plus, le DPE est obligatoire lors de la vente ou de la location d'un bien immobilier.

Les différents types de chauffage collectif

La chaudière du chauffage collectif  peut être alimentée par différents systèmes.

Le gaz

Le gaz est très utilisé en copropriété pour plusieurs raisons. Le raccordement au gaz de ville est simple et des aides sont disponibles pour financer l’installation d’une chaudière à gaz performante.

Chaudière à gaz

Il est toutefois nécessaire de réaliser des entretiens réguliers et rigoureux, car le gaz est un produit inflammable et dangereux.

De plus, dès 2025, il va devenir interdit de se chauffer exclusivement au gaz pour les habitats collectifs neufs. Pour pallier cela, les chaudières hybrides sont de plus en plus mises en avant. Elles combinent une pompe à chaleur et une chaudière à gaz.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur en copropriété est une solution écologique et économique si elle est bien installée. Elle extrait la chaleur de l’air extérieur ou du sol pour chauffer l’intérieur de l’immeuble.

Couplées avec une bonne isolation thermique, les pompes à chaleur en copropriété vont sans doute devenir la solution renouvelable et économique pour remplacer le gaz.

Pompe à chaleur

L’État soutient d’ailleurs le remplacement des chaudières par des PAC. MaPrimeRenov’ encourage les rénovations et les remplacements d’appareils de chauffage trop énergivores dans le but d’utiliser des énergies vertes et renouvelables.

Le solaire

Les systèmes de chauffage solaire utilisent l'énergie du soleil pour vous offrir une chaleur gratuite et respectueuse de l'environnement.

Les rayons du soleil vont chauffer le logement à condition qu’il soit aménagé dans le respect de la conception bioclimatique (orientation des pièces, emplacement des ouvertures, etc.).

En investissant dans un dispositif écologique doté de panneaux solaires thermiques, vous pouvez obtenir de l’eau chaude pour alimenter les radiateurs, les planchers chauffants et les ballons de stockage pour la douche ou la cuisine. Ces installations sont différentes des panneaux photovoltaïques qui convertissent l’énergie en électricité.

Panneaux solaires

Le réseau urbain

Enfin, les réseaux de chaleur urbains vous permettent de vous connecter à un réseau centralisé alimenté par une source de chaleur externe, telles qu'une centrale de cogénération ou une usine d'incinération des déchets.

Les avantages et les inconvénients

Le chauffage collectif permet aux copropriétaires de partager les frais d’entretien du système et donc d’allouer un budget moins important à celui-ci. Ce type de chauffage permet aussi un gain d’espace, car les appareils sont installés dans la chaufferie commune de l’immeuble au lieu de se trouver dans chaque appartement.

Il est important de vous rappeler que même si le chauffage est collectif, la copropriété doit mettre en place une individualisation des frais de chauffage. Les résidents doivent payer uniquement ce qu’ils consomment.

Cependant, le chauffage collectif en copropriété ne permet pas aux résidents de choisir leur mode de chauffage.

 

Pourquoi changer ?

Les vieux systèmes de chauffage que l’on trouve généralement dans les copropriétés peuvent être inefficaces et coûteux à entretenir. Ils consomment une grande quantité d'énergie tout en ne produisant qu'une maigre portion de chaleur. Cela se traduit par des factures énergétiques élevées et des résidents mécontents.

De plus, ces systèmes vétustes peuvent être une véritable source de problèmes. Les pannes fréquentes, les fuites et les bruits assourdissants sont habituels. Les problèmes de sécurité potentiels liés à des équipements défectueux sont aussi à prendre en compte. Entretenir et réparer de tels systèmes demande également un budget important.

Enfin, les systèmes de chauffage que l’on trouve communément dans les copropriétés sont très énergivores et ont donc un impact négatif sur l’environnement. En les changeant, vous agissez pour préserver la planète tout en augmentant le confort des habitants et en réduisant les factures.

 

Le chauffage individuel

Maintenant que nous vous avons prouvé de la nécessité de changer votre système de chauffage en copropriété, voyons par quoi le remplacer. De nos jours, les options sont nombreuses et variées, mais le chauffage individuel est de plus en plus adopté au vu de ses avantages.

 

Les avantages et inconvénients

Le chauffage individuel permet aux résidents de choisir le mode de chauffage qu’ils préfèrent. Cela leur permet donc de choisir le moyen de chauffer qu’ils souhaitent.

Néanmoins, le chauffage individuel n’entraîne pas de répartition des frais d’entretien. Et, chaque appartement doit prévoir un espace dédié à l’installation du mode de production de chaleur.

Le cadre légal pour le chauffage individuel

Si vous vivez dans une copropriété avec un chauffage collectif et que vous souhaitez vous désaccorder du système, vous devez vous référer à l’article 9 de la loi du 10 juillet 1965. Celui-ci stipule que si des travaux peuvent porter atteinte aux droits des autres copropriétaires et au fonctionnement de l’immeuble, il est obligatoire de passer par un vote en assemblée générale.

Le copropriétaire qui souhaite ne plus être raccordé au chauffage collectif devra préparer un dossier technique pour le soumettre au vote de l’assemblée générale. Le devis des travaux devra être détaillé pour permettre aux copropriétaires de comprendre le projet.

Le coût des travaux de dépose des radiateurs, y compris les travaux induits sur les parties collectives, sera bien évidemment à la charge du copropriétaire demandeur.

 

Les plinthes chauffantes pour le chauffage en copropriété

Il existe un grand nombre d’installations pour chauffer votre appartement. Si les radiateurs sont les plus connus et utilisés dans les immeubles, il existe aussi les climatisations réversibles et le chauffage au sol et ses nombreuses alternatives.

Parmi elles, vous retrouvez les plinthes chauffantes. Tout comme vos plinthes décoratives, les plinthes chauffantes Ecomatic vont habiller votre appartement tout en le chauffant.

Plinthes chauffantes

Le chauffage par plinthes hydrauliques est la solution idéale pour les copropriétés avec système de chauffage collectif. Il est possible de les raccorder à la chaudière et elles représentent un système de chauffage économique, facile à mettre en œuvre dans un immeuble habité et ne nécessitent pas ou peu d’entretien.

Pour les copropriétés avec système de chauffage individuel, les résidents peuvent, quant à eux, adopter les plinthes chauffantes électriques ou hybrides en fonction de leur système de chauffage.

Voir toutes nos plinthes chauffantes