Comment améliorer le confort d'été ?

Mardi 29 juin 2021

À l’approche de la saison estivale et des pics de chaleur, nous vous proposons d’en apprendre davantage sur le confort d’été. De quoi s’agit-il et comment l’atteindre ? Lisez la suite pour le découvrir ! 

confort d'été

Qu’est-ce que le confort d’été ?

Le confort d’été consiste à atteindre une température agréable à l’intérieur des logements pendant la saison où la température extérieure peut être très élevée. Avec le réchauffement climatique, on compte de plus en plus de jours pendant lesquels la température intérieure est excessive.

Pendant la saison estivale, beaucoup de logements, notamment dans les constructions anciennes, ne disposent pas d’une isolation suffisante pour empêcher l’air chaud de s’infiltrer à l’intérieur. Le réchauffement de la température intérieure est provoqué par un processus appelé « échange d’air », pendant lequel les logements perdent une quantité d’air importante. L’air de la maison s’échappe de la maison, puis il est remplacé par de l’air chaud provenant de l’extérieur.

Le confort d’été est essentiel pour profiter de sa maison lorsqu’il fait très chaud à l’extérieur et pour supporter les épisodes caniculaires. Il varie en fonction de plusieurs paramètres : la région, l’orientation de la maison ou du bâtiment, l’inertie des parois, les systèmes d’isolation et de ventilation installés dans le logement.

Comment atteindre le confort d’été ?

Pour atteindre un bon confort d’été, différentes solutions sont possibles. De plus en plus de climatiseurs sont installés dans les logements, notamment dans les régions très ensoleillées. Couplés à quelques gestes simples, les climatiseurs permettent d’améliorer le confort d’été.

Les climatiseurs, un système efficace, mais très couteux

Les climatiseurs permettent de rafraîchir la pièce rapidement. Cependant, ces appareils peuvent vite faire grimper vos factures d’énergie. Selon l’ADEME, pour 500 heures de fonctionnement, un système de climatisation consomme entre 300 et 500kWh.  Très énergivores, ces appareils augmentent la consommation énergétique des logements en été et se répercutent sur les factures d’électricité.

L’utilisation excessive des climatiseurs dans les logements a également un impact sur l’environnement. Les climatiseurs contribuent à augmenter les émissions de gaz à effet de serre, en partie responsables du réchauffement climatique. Il s’agit là d’un véritable cercle vicieux, puisqu’on utilise ces appareils pour lutter face au réchauffement climatique, mais qu’ils provoquent de lourdes conséquences sur l’environnement.

Enfin, les climatiseurs, lorsqu’ils sont utilisés trop souvent peuvent aussi représenter un risque pour la santé des habitants du logement. Elle peut être la source de différents symptômes tels que des maux de tête et de gorge, des troubles ORL, de la sécheresse oculaire… Lorsqu’ils ne sont pas dotés d’un bon système de filtre ou en cas de mauvais entretien, ils peuvent accélérer la transmission de virus.

Les climatiseurs sont donc une bonne solution pour garder sa maison au frais, à condition de les utiliser avec modération !

Protéger les ouvertures

Pour améliorer le confort d’été, tout en réalisant des économies d’énergie, nous vous recommandons également de protéger les ouvertures : fenêtres, baies vitrées, portes… Fermez les volets et les rideaux pendant la journée et ouvrez-les le soir, à la tombée de la nuit. Cela évitera de faire entrer l’air chaud durant la journée.

Vous pouvez placer un drap humide devant les fenêtres pour rafraîchir l’air à l’intérieur. Installez des coussins de porte pour éviter que l’air chaud en provenance de l’extérieur ne s’infiltre à l’intérieur. Pour les pièces très exposées, comme les vérandas, vous pouvez vous équiper de stores anti-chaleur qui permettent de bloquer le rayonnement solaire et de renvoyer les rayons vers l’extérieur.

Quelques gestes simples pour garder son logement au frais

Enfin, pour protéger votre maison de la chaleur, il existe quelques astuces simples à mettre en place. Par exemple, évitez d’utiliser les appareils de cuisson pendant la journée (four, plaques…) Privilégiez les repas froids et cuisinez le soir lorsque les températures sont un peu moins élevées.

Vous pouvez aussi opter pour des plantes d’intérieur rafraîchissantes, telles que l’aloe vera. Ces plantes sont réputées pour humidifier l’air et pour absorber le CO2. Une bonne idée pour garder votre maison au frais et purifier l’air intérieur !

Pourquoi les systèmes d’isolation et de ventilation sont-ils essentiels ?

Pour profiter d’un confort d’été dans votre logement, le moyen le plus efficace est de disposer de systèmes d’isolation et de ventilation performants. Certes, il s’agit d’un investissement, mais vous pouvez bénéficier de plusieurs aides de l’État pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique.

Les avantages d’une bonne isolation

Un bon système d’isolation permet d’empêcher la chaleur d’entrer à l’intérieur du logement. Si vous remarquez des zones de courants d’air, des sensations d’inconfort et une augmentation de vos factures énergétiques, alors il est probablement temps de rénover votre système d’isolation.

L’isolation permet également d’améliorer votre confort thermique en hiver et d’éviter les déperditions de température. L’isolation doit être performante au niveau du toit, des murs, des sols et planchers, mais également au niveau des ouvertures.

Les avantages d’une bonne ventilation

Installer une ventilation efficace permet de réduire considérablement l’humidité dans le logement. L’air est renouvelé et les polluants atmosphériques sont évacués vers l’extérieur. Grâce à la ventilation, le logement est plus sain.

La ventilation contribue également à améliorer le confort thermique dans le logement. En hiver, il permet de réduire les sensations de froid. En été, elle réduit l’effet de serre à l’intérieur. En effet, cette installation agit indirectement sur la température intérieure et sur la température des parois puisque le volume d’air intérieur est constamment remplacé.